Un bilan, quand ?

Les phases de flou, d'incertitude, de lassitude et de stagnation, le besoin de changement et d'évolution sans savoir définir lequel, où, comment,  la nécessité de préciser ou de valider un projet, sont autant de raisons pour initier un bilan de compétences.

 Un bilan, pourquoi ?

  • mieux se connaître - cerner son originalité propre, sa dynamique personnelle - identifier ses atouts et ses freins.
  • gagner en confiance et en assurance personnelle.
  • définir un projet professionnel cohérent, bien en phase avec ses acquis, ses besoins, ses potentiels et ses aspirations.
  • être acteur de son parcours et faire des choix lucides et autonomes.


Le déroulement

  • un entretien préalable permet :
    - de connaître la demande du bénéficiaire et de préciser ses objectifs
    - de présenter la démarche, les modalités de fonctionnement  et l'éthique du cabinet.
  • la prestation globale se déroule sur 2 mois 1/2 et s'attache à respecter le rythme de chacun.
    Elle comprend : 7 rendez-vous de 2h, basés sur des échanges interactifs personnalisés, en tête-à-tête avec le consultant pour :
    ­  faire un état des lieux du parcours, de ses réussites et de ses difficultés, de façon à comprendre sa cohérence et les écarts possibles entre ce que l'on fait et  ce que l'on est.
    - construire une synthèse orale et enregistrée sur la base des entretiens et de tests venant compléter la démarche (enregistrement remis au bénéficiaire). Cette restitution vient illustrer et valider de façon concrète les acquis, les potentialités, la personnalité, les forces, les faiblesses et les moteurs.
    -  définir un ou plusieurs projets cohérents en travaillant sur l'émergent, de façon à ouvrir des perspectives sur l'avenir.
    - enclencher un processus de changement dynamique centré sur l'action et les étapes de réalisation du ou des projets afin de se mettre en mouvement et de prendre son envol.
    - rédiger une synthèse écrite avec le bénéficiaire pour bien formaliser les projets, et s'appuyer dessus lors d'éventuels entretiens, négociations, demande de formation...
  • un entretien de suivi dans l'année après le bilan pour  faire le point sur les réalisations, accompagner des décisions importantes, réajuster le plan d'action, passer une nouvelle étape...Le bénéficiaire choisit le moment qui lui semble le plus opportun pour réaliser cet entretien.

Des échanges téléphoniques ou par mail peuvent, si besoin, compléter le travail d'entretien et les démarches concrètes.

La demande peut se faire en concertation avec l’entreprise ou à titre personnel. Dans les deux cas, le bilan reste strictement confidentiel, vous êtes donc seul à définir la façon dont vous communiquerez sur ce sujet.

 

Comment budgéter votre formation ?

  • Par le plan de formation de votre entreprise, CPF
  • Par les organismes paritaires auxquels votre entreprise est rattachée
  • Les financements peuvent prendre en charge tout ou partie du montant


Liens utiles